tosopresentation

La brosse Tosowoong, une mauvaise idée pour les peaux sensibles?

J’aurais pu appeler cette article « Pourquoi suis-je faible quand je lis une bonne revue sur un produit coréen? », mais c’était moins parlant donc bon! 😉

La brosse Tosowoong fait parler d’elle depuis quelques mois sur la blogosphère. Une brosse non électrique, avec plus de 300 000 poils ultra fins, une douceur incroyable et un petit prix. Autant d’arguments qui font d’elle LA brosse qu’il faut avoir dans sa salle de bain!
C’est donc toute confiante que je l’ai commandée sur Gmarket. En effet, sur la boutique de la marque, il y a une promotion sur cette brosse et elle est vendue au prix de 19800 wons, soit environ 14€. Les frais de port étant un peu (beaucoup) élevés sur Gmarket, vous pouvez vous douter que je n’ai pas acheté que ça…

Après 2 semaines d’attente, je la reçois et là je suis subjuguée par une telle douceur. J’ai passé ma soirée à la toucher tellement je n’en revenais pas… Au moment de me faire mon millefeuille, je me suis empressée de l’essayer avec mon nouveau nettoyant COOGI.
Ce soir-là, à l’utilisation, je l’ai trouvé parfaite, et ma peau était clairement plus lisse et plus nette! Sur mon nez, elle a fait le même effet que les disques Ciracle, tous mes points noirs étaient sortis! (Instant glamour, bonjour! ^^) Je l’ai donc utilisé le lendemain et le sur-lendemain.

Des poils tout doux! :-)

Des poils tout doux!

Sauf que le matin du quatrième jour, j’ai bien senti que ma peau était différente, elle tiraillait plus qu’avant, et mon front était légèrement irrité. Au moment de mettre ma crème de jour, ma peau est devenue toute rouge et je me suis retrouvée avec des rougeurs beaucoup plus prononcées que celles que j’ai d’habitude! (Ces rougeurs-là, je les connais bien, c’est celles que j’avais avant de commencer le mille-feuille…)
N’ayant introduit que 2 nouvelles choses dans ma routine, la brosse et le nettoyant, j’ai donc arrêté de me nettoyer avec la Tosowoong. Une semaine après, ma peau est redevenue comme avant, donc le coupable était la brosse! T_T

Je l’ai donc ressortie il y a 2 jours, et je l’ai testée sous la douche avec mon nettoyant du matin. Ma peau n’est pas irritée à nouveau, donc je pense que je vais pouvoir l’utiliser de manière ponctuelle, à la place d’un gommage à grain, une fois par semaine! Je vais peut-être tenter de l’utiliser lors du rinçage des masques, type Tomatox!

On notera tout de même l’arrivée sur le marché coréen de dupes de cette brosse! Les marques telles que Its skinThe saemMissha et Sidmool ont lancé elles aussi des brosses nettoyantes pour le visage! Elles se basent sur des prix allant de 20000 wons pour The Saem jusqu’à 28000 wons pour Missha et Sidmool! Je comprends mieux pourquoi Tosowoong fait des promos en ce moment pour essayer de contrer l’arrivée de dupes moins chers!
Petit edit (merci Sasha!) : Sidmool aurait d’abord lancé une brosse de ce type et ensuite Tosowoong aurait copié! ^^

Donc avis aux peaux sensibles, ou sujettes aux rougeurs : Faites attention en l’utilisant! Ne commencez pas à l’utiliser tous les jours dès le début, ne faites pas comme l’inconsciente que je suis! :oups: Je pense que sa douceur est assez trompeuse, j’ai eu tendance à passer et repasser la brosse trop de fois, ne pensant pas qu’elle pourrait irriter ma peau sensible!
Malgré tout, je ne regrette pas de l’avoir acheter! Certes, je ne vais pas m’en servir tous les jours, mais elle reste un bon investissement! On appréciera aussi le fait que le manche soit en plastique et non en bois, ce qui fait que la brosse ne reste pas humide! La brosse ne perd pas du tout ses poils, la bague en acier qui les retient, semble solide!

Si vous voulez l’acheter, vous la trouverez sur la boutique Gmarket de Tosowoong! (Dans la liste de choix parmi les autres modèles, il faut choisir 모델선택(필수) : 고급형 모공브러쉬)

Comme il est difficile de prendre les poils de la brosse en photo, et que je suis quand même folle de sa douceur, j’ai tenté une petite vidéo de démonstration! (ça fait un peu télé-achat, donc soyez indulgentes :dara:)

Sans-titre-1